7 paysages à couper le souffle en Argentine

Par viago
Mise à jour le 15 Oct 2018

7 paysages à couper le souffle en Argentine

L’Argentine, bien connue pour son tango et ses grillades de viande, n’a rien à envier à ses voisins en ce qui a trait à ses paysages! Montagnes colossales aux sommets enneigés, déserts de sel aussi blancs que neige, lacs aux eaux bleutées, glaciers somptueux et rochers aux mille couleurs; l’Argentine émerveille et laisse une trace indélébile sur tous les voyageurs!

1. Chutes d’Iguazú

Au milieu de la forêt tropicale, à la frontière entre l’Argentine et le Brésil, se trouvent les chutes d’Iguazú, véritables merveilles de la nature. L’ensemble regroupe en fait 275 cascades, formant un mur d’environ 3 kilomètres!

Chutes d'Iguazú

2. Glacier Perito Moreno

À 78 kilomètres d’El Calafate en Patagonie argentine se trouve le majestueux glacier Perito Moreno. Classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, ce monstre de 15 km de long par 5 km de large atteint jusqu’à 60 mètres de hauteur au-dessus du niveau du lac Argentino en certains endroits. On peut observer ses mouvements durant des heures et toujours ressentir la même fascination.

Glacier Perito Moreno

3. Cerro Hornocal

À partir de la petite ville d’Humahuaca, dans le nord du pays, on emprunte une petite route fort peu fréquentée sur environ 25 km, puis on arrive au Cerro Hornocal, la montagne aux 14 couleurs, et on perd nos mots. Constitués de strates sédimentaires plissées comme une succession de V inversés, les flancs de cette montagne arborent des nuances de couleurs allant de l’ocre au vert, en passant par le jaune et le violet.

Cerro Hornocal


À voir aussi: Salinas grandes, Argentine : désert de sel à 3500 mètres d’altitude


4. Salinas Grandes

À 3 350 m d’altitude, sur les hauts plateaux de la puna désertique en Argentine, entre les provinces de Jujuy et de Salta, s’étend un petit salar de 120 km2, Salinas Grandes. Le sel, qui provient non pas de la proximité d’un milieu marin, mais de l’activité sismique des volcans tout autour, forme une croute d’une épaisseur de 30 centimètres. On peut sans problème s’y déplacer en voiture pour en admirer toute la beauté et la grandeur.

Salinas Grandes

5. Massif du Fitz Roy

Avec son sommet culminant à 3 405 mètres, le Fitz Roy (ou El Chaltén en langue Tehuelche) en impose! Situé dans le Parc national Los Glaciares en Patagonie, à 215 km au nord de la ville de El Calafate, le mont Fitz Roy est un lieu de randonnée incontournable pour les marcheurs de tous calibres.

Massif du Fitz Roy

6. Peninsula Valdés

À 20 heures d’autobus au sud de Buenos Aires se trouve la Peninsula Valdés, une réserve naturelle inscrite au Patrimoine de l’UNESCO. Reliée au continent par un isthme de 35 km, la presqu’île de plus de 6000 km2 est visitée par les amoureux de l’observation de la faune et de la flore, très riche dans cet endroit au microclimat exceptionnel. On peut y voir des éléphants de mer, des baleines, des lions de mer, des guanacos, des manchots et bien d’autres espèces!

Peninsula Valdés

7. Laguna Esmeralda

À une vingtaine de kilomètres au nord d’Ushuaïa, au cœur des forêts et des montagnes, la laguna Esmeralda se dévoile dans toute sa splendeur. L’eau du lac, d’une impressionnante couleur émeraude, vaut amplement la randonnée d’une journée aller-retour pour l’admirer! Cette coloration est due aux minéraux en suspension dans l’eau de fonte des glaces en montagne et rend le paysage franchement magnifique.

Laguna Esmeralda


À lire aussi: Sur les routes mythiques du nord de l’Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram