8 conseils pratiques pour un premier voyage en Chine

Par Stéphane Tellier
Mise à jour le 10 Mai 2018

8 conseils pratiques pour un premier voyage en Chine

La Chine fait rêver! Par son côté exotique et ses paysages incroyables, cette destination soulève autant les passions que les craintes. Va-t-on arriver à communiquer? Sans rien comprendre à l’écriture chinoise, comment allons-nous établir des repères? Quels sont les meilleurs moyens de transport?

Stéphane Tellier a eu la chance de voyager avec un guide expérimenté d’Explorateur Voyages qui, durant un voyage de repérage, lui a partagé son savoir. Ces conseils, qu’il s’apprête à vous léguer, vous permettront de bien vous préparer pour votre premier voyage en Chine. Hao luxing!

1. Question d’argent

J’ai été grandement étonné de voir des milliers de Chinois payer directement… avec leur téléphone intelligent! Et ce, autant dans les grands centres urbains que dans les plus petits villages.

Ils utilisent leur téléphone et scannent le code QR pour payer. C’est ainsi pour plusieurs produits et services tels que louer un vélo en libre-service ou encore acheter un café. Alors, ne soyez pas surpris de voir peu de transactions en espèces.

Yuans, Chine

Toutefois, il est facile de retirer de l’argent comptant dans les guichets automatiques ou de payer par carte de crédit. Le système bancaire s’est énormément démocratisé et il est dorénavant beaucoup plus facile de retirer de l’argent avec des cartes bancaires étrangères. 

Durant votre voyage, vous pensez échanger de l’argent américain via les bureaux de change? Pensez à garder de petites coupures de 20 dollars. Très important! Vos billets ne doivent pas être endommagés, pliés ou souillés, car ils ne seront pas acceptés. Ce conseil vaut pour beaucoup de destinations. Lorsque vous échangez de l’argent, assurez-vous que les billets que l’on vous donne sont en bonne condition. Si ce n’est pas le cas, n’ayez pas peur de les refuser et de les remettre au guichetier. Il vous en donnera d’autres.

De l’argent liquide pourrait vous être très utile lors de votre passage dans les régions plus éloignées, qui n’auraient pas des guichets automatiques opérationnels.

2. Le système ferroviaire

Le système ferroviaire chinois s’est modernisé dans les dernières années et maintenant, ce moyen de transport est considéré très sécuritaire et fiable. Avec de plus en plus de trains à grande vitesse, on peut facilement (et rapidement!) se déplacer entre certaines villes qui proposent différentes attractions touristiques.

Sur présentation de votre passeport, vous aurez accès à des files d’attente réservées aux voyageurs internationaux. En plus de vous faire gagner du temps, on vous répondra, ce qui facilitera votre embarquement.

Le système ferroviaire

Autre conseil: si vous connaissez les différents trajets que vous emprunterez durant votre séjour, pensez à acheter, dès le premier guichet rencontré, tous vos billets de train pour chacune de vos destinations. Vous économiserez ainsi du temps, car les files d’attente peuvent parfois être très longues et complexes.

3. Les vols domestiques

En Chine, les vols domestiques sont très abordables. Plusieurs compagnies aériennes se partagent les liaisons entre les grandes villes. Directement sur leur site Internet, vous pourrez acheter vos billets d’avion par carte de crédit.

Les vols domestiques

Par exemple, lors de notre voyage, nous avons priorisé l’achat d’un vol domestique entre les villes de Xi’an et Datong pour maximiser notre temps et avoir la chance de faire plus de découvertes. En moyenne, un billet d’avion coûte entre 100 $ et 200 $ et vous fait économiser plusieurs heures de train.

Les compagnies aériennes offrent de très bons prix, donc prenez le temps, lors de l’élaboration de votre itinéraire, de budgéter le coût de vos billets d’avion. Vous pouvez également réserver à la dernière minute sans voir de grandes fluctuations sur les prix. Par contre, je vous suggère de ne pas trop attendre, car les Chinois voyagent en grand nombre dans le pays et il n’est pas rare de voir un avion sans sièges disponibles.

4. Les dates à éviter

Avoir en tête le calendrier des jours fériés chinois est pratique lorsque vous planifiez votre voyage. Par exemple, le Nouvel An chinois, en février. On parle ici de million de personnes qui se déplacent à travers le pays! Pour éviter les foules, gardez en mémoire ces dates qui sont habituellement des moments fortement achalandés:

– les Chinois ont leurs vacances d’été durant le mois de juillet et août. Quant à leurs vacances hivernales, elles ont lieu de la mi-janvier à la mi-février, lors du Nouvel An chinois.
– La fête nationale se déroule du 1 au 7 octobre.

Voici non pas des dates, mais bien des endroits à éviter si vous voulez vous tenir loin des grands rassemblements:
– La cité interdite de Beijing
– Les montagnes d’Huangshan
– Le parc national de Zhangjiajie
– Le village Yangshuo

Yangshuo

5. Des applications de traduction qui facilitent la vie

L’un des plus grands défis rencontrés lors de visites dans les régions éloignées est celui de la langue. Bien souvent, peu de personnes parlent en anglais. On doit alors jouer aux devinettes pour réussir à déchiffrer un menu ou pour tout simplement communiquer avec les locaux. Par chance, avant de partir pour la Chine, j’avais téléchargé l’application de traduction Waygo. Elle a été notre plus grande alliée!

Traduction

En résumé, en plus de traduire le japonais et le coréen, Waygo scanne les idéogrammes chinois et les traduit automatiquement dans la langue de votre choix. L’application est disponible (au coût de 9.99 $ pour une utilisation illimitée) sur iPhone et Androïd.

Il existe plusieurs autres applications qui permettent de traduire le chinois. Prendre le temps de magasiner votre application vaut la peine! Sinon, n’hésitez pas à utiliser Google Traduction, pratique et accessible. 

6. Quelques repères linguistiques

Si vous commandez au restaurant et que vous entendez mei you, cela veut dire que votre choix n’est pas disponible. Vous l’entendrez dans plusieurs autres contextes, entre autres, lorsque l’on veut vous dire poliment qu’on ne peut ou ne veut pas vous aider, car on ne vous comprend pas.

Lorsque vous achetez un repas et que vous entendez Mao, c’est que l’on vous demande 10 yuans. Ce terme est utilisé quotidiennement par les Chinois et vous l’entendrez souvent lorsque vous ferez des achats. 

Prenez le temps d’apprendre les chiffres chinois, cela vous sera grandement utile durant le voyage: 1 = yi, 2 = et, 3 = san, 4 = si, 5 = wu, 6 = liu, 7 = qi, 8 = ba, 9 = jui, 10 = shi, 11 = shi yi, 20 = er shi, 30 = san shi, 31 = san shi yi et 100 = bai.

Quelques repères linguistiques

 

Pensez à prendre une carte professionnelle de votre hôtel pour avoir en main l’adresse en chinois, ce qui facilitera votre retour à l’hôtel en taxi. Il vous suffira de montrer la carte au chauffeur pour lui dicter votre destination. Si ce dernier ne situe pas tout à fait où il doit vous amener, il pourra appeler la réception. 

Il ne faut jamais hésiter à demander à la réception de votre hôtel de traduire, en caractères chinois, les lieux que vous aimeriez visiter. 

Lorsque vous marchez et que vous vous demandez si votre attraction est loin, c’est pratique de comprendre ces mots: minutes = fenzhong, mètres = mi et kilomètres = gong li.

Vous entendrez très souvent l’expression laowai, qui signifie bonjour! Vous pouvez répondre ni hao, qui est une autre façon de saluer. Le matin, on dira zao shang hao. Pour dire merci, chi é chi é.

7. Taxi!

En Chine, le taxi demeure une solution efficace pour se déplacer, même si la communication peut parfois être difficile avec le chauffeur. Si vous voyagez dans une région plus éloignée, je vous conseille de prendre un taxi pour la journée. Vous économiserez de l’argent, gagnerez du temps en plus de pouvoir visiter un plus grand nombre d’endroits que vous ne le feriez avec les transports en commun.

De plus, le chauffeur a une connaissance approfondie de la région et il pourra vous faire découvrir certains endroits qui ne sont pas toujours mentionnés dans les guides touristiques.

Par contre, un des problèmes courants avec les chauffeurs de taxi est relié au compteur, surtout dans les grandes villes comme Beijing. Ils vont exiger un prix exagéré s’ils constatent que vous êtes étrangers. Pour demander au chauffeur de partir le compteur, dites qîng da biâo. Il sera sûrement réticent. S’il refuse catégoriquement, n’hésitez pas à sortir et à héler un autre taxi.

Taxi

En ville, le taxi est un bon moyen de se déplacer rapidement entre deux attractions relativement proches. Par contre, si elles sont éloignées, le métro est préférable. Il est facile de se repérer dans les métros de Beijing, de Xi’an et de Shanghai, où les indications sont écrites en anglais et le personnel pourra vous comprendre et vous répondre.

Finalement, lorsque vous vous baladez à pied dans les grands centres urbains, faites attention aux véhicules, car ils ne s’arrêtent pas toujours pour laisser passer les piétons. Sachez que le véhicule le plus imposant a la priorité, donc imaginez votre position en tant que piéton…

8. Conseils en vrac

Pour terminer, voici quelques conseils qui faciliteront votre séjour en Chine :

Je me suis aperçu que les marchands chinois utilisent leurs doigts pour communiquer les montants. De un à cinq, c’est assez simple, mais ça se complique de 6 à 10, car les Chinois ont cette habileté à les chiffrer avec une seule main. De quoi vous mélanger! 

Conseils en vrac

Combien coûte ceci: Zhè ge duo shao qian

Lorsque vous approcherez d’un restaurant de rue, vous entendrez sûrement chi shen me, que veux-tu manger?

Si vous voulez commander…
– du riz: tcheu fane
– du porc: rou
– du poulet: ji rou
– du bœuf: niu rou
– du canard: ya rou
– de la bière: pi jiu.

Par politesse, laissez toujours un peu de riz dans votre bol pour signifier que vous avez assez mangé. Il est aussi recommandé d’en laisser dans les plats.

Dans les restaurants, le service est rapide et on ne s’attarde pas à la table. On mange et, lorsqu’on a fini, on quitte les lieux, souvent très rapidement. Vous n’aurez pas le temps de vous rendre compte que vos voisins de table sont partis!

Sur ce, Hao luxing! Bon voyage!


Tous les mercredis 20 h, sur Évasion, ne manquez pas les nouvelles aventures de Guide & Bourlingueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram