Abonnement mensuel pour vols illimités

Par Béatrice St-Cyr-Leroux
Mise à jour le 08 Sep 2017

Abonnement mensuel pour vols illimités

L’entreprise américaine OneGo, une « start-up » fondée cette année, vient de lancer une offre qui pourrait révolutionner le monde de la navigation aérienne : une forfait mensuel de 1 500 dollars US (1 885 dollars canadiens) permettant d’avoir accès à un nombre illimité de vols!

L’entreprise de l’ouest des États-Unis lance ce service afin que ses membres puissent profiter de vols à bord d’avions commerciaux de plusieurs grands transporteurs. Pour l’instant, 30 vols directs vers 14 villes de la côte Ouest sont comprises dans le service, mais ses concepteurs affirment que la superficie desservie sera prochainement plus étendue. De plus, seules certaines compagnies aériennes (United Airlines, American Airlines, Delta Airlines et Virgin America) sont visées par ce service, mais reste que ces compagnies sont les plus importantes des États-Unis.

OneGo pousse l’offre plus loin : elle propose à ses membres un accès illimité au Wi-Fi, une adhésion au programme TSA PreCheck (pour des contrôles douaniers accélérés, à la manière de Nexus, au Canada), un bagage enregistré par segment de vol et l’accès à certains salons d’affaires dans les aéroports.

Par contre, si ce nouveau service semble alléchant, bien des conditions et contraintes s’y appliquent. Par exemple, les réservations de vol doivent être faites au minimum une semaine à l’avance (sinon des frais supplémentaires assez salés s’ajoutent) et le nombre de réservations se limite à quatre.

Ensuite, pour adhérer à OneGo il faut débourser une somme de 750 dollars US (940 dollars canadiens) et la même somme sera exigée pour pouvoir changer de réservation sans restrictions au cours d’un même mois.

La start-up semble donc convenir le mieux aux entreprises qui envoient régulièrement des employés sur le terrain. En effet, OneGo veut rassembler les dépenses liées aux déplacements aériens et ainsi permettre aux entreprises de « contrôler leurs coûts », selon les mots du fondateur, Paulius Grigas.


Source : L’Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram