Comment conjuguer travail et voyage

Par Béatrice St-Cyr-Leroux
Mise à jour le 19 Fév 2018

Comment conjuguer travail et voyage

Ce sempiternel questionnement : comment pourrais-je faire pour pouvoir voyager sans me ruiner? La réponse est pourtant simple! Il s’agit de faire un boulot où travailler rime avec voyager. Voici une liste de métiers dans lesquels les voyages sont au cœur même de leur définition.

Guide touristique

Indétrônable, bien sûr, le métier de guide touristique permet de connaître toute sorte de cultures et d’être entouré d’individus désireux de les connaître davantage. Il faut quand même s’y connaître à fond pour être un tant soit peu crédible!

Guide de plongée

C’est une évidence, on retrouve de merveilleuses plongées aux quatre coins du globe et être un moniteur de plongée permet de guider les touristes peu importe l’endroit. C’est un métier universel qui ne nécessite pas de diplôme propre à un pays.

Travail dans une auberge de jeunesse

Que ce soit en s’occupant de la paperasse à l’accueil ou en faisant le ménage, les gens qui travaillent dans les auberges de jeunesse sont très souvent hébergés gratuitement, ce qui permet de voyager à petit prix et de travailler en même temps.

Cueilleur/cueilleuse de fruits (Fruitpicker)

Un peu partout dans le monde, ce type d’emploi ne requiert pas une formation particulière, mais reste un emploi difficile physiquement qui demande beaucoup de temps. Dans l’Ouest canadien et en Australie la demande est très forte. Une belle expérience à prévoir!

Barman/barmaid

Dans tous les endroits touristiques du monde, les bars et les discothèques sont omniprésents, donc la demande pour les barmans est inévitable. Les rencontres et les nouvelles expériences sont au menu!

Interprète/traducteur

Toujours pratique dans un autre pays quand la langue est différente. C’est certainement un métier qui peut vous amener partout dans le monde, à condition que vous maîtrisiez parfaitement deux langues au minimum.

Professeur(e) de langue

Comme l’interprète et le traducteur, si vous avez du talent pour les langues, pourquoi ne pas en faire profiter les gens des pays qui vous visitez?

Journaliste

Qu’il soit freelance ou pigiste, le journaliste peut couvrir des événements partout autour du monde. Avec les technologies, il n’est plus obligé d’être dans une salle de rédaction pour produire et livrer son matériel. S’agit de trouver des sujets intéressants à l’étranger et le tour est joué! Le journaliste peut également être blogueur à son compte.

« Housesitter »

Lire ici « gardien (ne) de maison ». C’est-à-dire habiter la maison de quelqu’un qui doit partir ailleurs. C’est une façon simple d’être logé sans frais et, souvent, même payé! Vous pourrez en apprendre beaucoup sur une culture en allant vivre dans la maison d’un local devant s’absenter!


À lire aussi: Bureau ambulant pour travailleurs-voyageurs


Coiffeur/coiffeuse

Ce métier est universel et nécessité partout. Proposez-vous dans une auberge de jeunesse, vous pourriez être surpris puisque les gens qui y résident voyagent souvent depuis et/ou pour longtemps, donc rafraîchir sa coupe de cheveux à bon prix peut être assez alléchant!

Employé(e) d’une chaîne hôtelière

Les grandes chaînes hôtelières proposent une variété ahurissante de métiers, du serveur à la réceptionniste en passant par le boucher. Permet de travailler dans des lieux magnifiques partout autour du monde!

Photographe freelance

Les gens qui voyagent et qui savent se servir d’un appareil photo peuvent tenter de vendre leurs créations à des revues, magazines ou blogues. Cela permet d’allier parfaitement voyage, plaisir, hobby et travail!

Membre de l’équipage d’un navire

Que ce soit sur un navire de croisière ou de marchandises, l’équipage peut voyager et découvrir une grande variété de pays tout en amassant des sous!

Wwoofer

La WorldWide Organisation on Organic Farms (WWOOF) placent des bénévoles de toutes origines, sans réelles qualifications requises, dans des fermes du monde entier pour y devenir agriculteur. Même si cette pratique ne paie pas, elle permet de visiter divers endroits tout en étant logé et nourri. C’est déjà un bon début!

Hôtesse de l’air, pilote de ligne, steward

Un classique lorsqu’on pense à la conciliation voyage-travail. Toutefois, même s’ils se rendent sur place, cela ne veut pas dire qu’ils auront l’occasion de visiter amplement l’endroit où ils atterrissent. Les temps d’escale varient, mais lorsqu’ils sont suffisamment long, c’est l’idéal pour voyager gratuitement et être rémunéré en même temps!

Artiste

Peu importe votre talent (cirque, théâtre, peinture, musique, danse, médias interactifs), placez-vous dans un centre touristique et montrez-vos couleurs aux passants! Peut-être réussirez-vous à amasser quelques billets!

Travail dans l’humanitaire

Autant ceux qui travaillent sur le terrain que ceux qui s’occupent de la logistique doivent partir à l’étranger régulièrement. Les missions humanitaires requièrent toute sorte de métiers (professionnels de la santé,  logisticiens, administrateurs, coordinateurs financiers etc.). Une branche de spécialisation idéale pour ceux qui ont la bougeotte et qui n’ont pas froid aux yeux!

N’oubliez pas que si vous êtes âgés entre 18 et 30 ans, le Visa Vacances Travail (VVT) représente souvent un moyen extraordinaire de réaliser le rêve d’aller s’installer pendant 1 an dans un autre pays et de pouvoir y travailler. Ce visa comprend plus de 25 pays dont l’Australie, le Japon, la Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande.


À lire aussi: Workfrom : travailler n’importe où

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram