Comment marchander à l'étranger

Par Béatrice St-Cyr-Leroux
Mise à jour le 13 Sep 2017

Comment marchander à l'étranger

Vous venez d’arriver dans un nouveau pays et voulez ramener des souvenirs à vos proches. Alors, vous partez faire les boutiques et les souks et trouvez que les prix sont très élevés. Peut-être avez-vous oublié de marchander!

Il faut savoir que la pratique du marchandage est très présente en Afrique et en Asie (mis à part dans les magasins occidentaux) et que dans certains pays il s’agit même d’un art de vivre. Bien savoir marchander devient donc non seulement une façon d’économiser, mais également une manière d’entrer en contact avec les marchands locaux.

Ainsi, afin de devenir un professionnel de la négociation dans les souks marocains ou dans les marchés de Pékin, l’agence de change Travelex a préparé un petit guide pour savoir quand il faut marchander, comment le faire et où le faire.

Ce guide couvre l’Afrique du Nord, l’Afrique du Sud, Dubaï, l’Inde, la Thaïlande, Bali, le Japon, la Chine, la Turquie, la Grèce, l’Espagne, le Pérou, le Brésil et le Mexique.

On y apprend notamment qu’au Maroc il ne faut pas négocier la nourriture, alors que tous les autres produits affichent des prix qui pourraient être marchandés de moitié. À Bali, il ne faut pas faire ses emplettes avec un groupe puisque le prix sera plus élevé pour inclure une commission au guide. En Chine, dans les lieux touristiques, les prix affichés peuvent être gonflés à outrance et peuvent être réduits jusqu’à 90%. En Inde, chaque transaction est négociée (même un fruit au marché!), alors il vaut mieux prendre son temps lorsque vous partez à la chasse aux souvenirs. Au Japon, il n’est pas coutume de marchander, mais le dimanche soir après 19h vous pourrez obtenir des rabais puisque les marchands souhaitent se départir de leur marchandise.

Pour consulter l’entièreté du guide, c’est par ICI!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram