Comment partir à l'étranger quand on est jeune

Par Béatrice St-Cyr-Leroux
Mise à jour le 22 Nov 2018

Comment partir à l'étranger quand on est jeune

Le tourisme et les voyages se démocratisent de plus en plus. Alors qu’autrefois partir en voyage était un très grand projet peu accessible, prendre le large est aujourd’hui devenu beaucoup plus simple et abordable. Cette fièvre du voyage a peu à peu atteint plus particulièrement les jeunes qui voient cette option comme une façon de s’accomplir et de se comprendre.

Parler une autre langue, acquérir de nouvelles compétences, sortir de sa zone de confort, rencontrer de nouvelles personnes : toutes de bonnes raisons de partir à l’étranger quand on est jeune. Voici donc quelques moyens de partir voir du pays quand on a encore plusieurs années devant soi.

Faire un séjour linguistique

Que ce soit avec EF (Education First) ou Explore, les jeunes ont la chance de partir en immersion linguistique intensive. Explore couvre les provinces du Canada et propose des programmes scolaires et des ateliers permettant d’apprendre l’anglais tout en vivant des aventures et en rencontrant d’autres jeunes dynamiques. Le programme EF, quant à lui, offre des séjours linguistiques dans plusieurs pays du monde, pour apprendre toute sorte de langue.

Faire un échange étudiant

Une des meilleures façons de joindre les voyages et les études est de partir faire une (ou plusieurs) session(s) à l’étranger. En Europe, Erasmus (le programme d’échange d’étudiants et d’enseignants entre les universités et les grandes écoles européennes) est idéal pour continuer son cheminement scolaire tout en s’immergeant dans une culture autre et en rencontrant des étudiants de partout sur la planète. Au Québec, plusieurs universités ont des ententes bilatérales avec d’autres universités du monde.

Notez qu’il est également assez simple de faire des études universitaires de cycle supérieur à l’étranger (surtout des maîtrises) et que c’est votre CV qui n’en sera que plus garni!

Faire un séjour au pair

Le séjour au pair offre à des jeunes de toute nationalité la possibilité de vivre pour un temps à l’étranger. Le but du séjour au pair est l’échange culturel, qui a lieu dans les deux sens : le jeune au pair apporte une nouvelle culture, une langue étrangère et ainsi une ouverture sur le reste du monde. De plus, le jeune au pair apprend la langue nationale avec sa famille d’accueil en participant à un cours de langue et profite d’une expérience à l’étranger.

Considéré comme un membre de la famille à part entière, le jeune au pair est logé chez sa famille d’accueil et lui apporte un soutien au quotidien. La famille d’accueil, de son côté, a une grande fille ou un grand fils à la maison et appréciera son aide pour garder les enfants et pour les tâches domestiques quotidiennes. En contrepartie, le jeune au pair reçoit de l’argent de poche et est nourri et logé par la famille d’accueil.

Les sites AuPairWorld et Let’s go pair donnent plusieurs renseignements sur le sujet.


À lire aussi: Jo&Joe : le futur de l’auberge de jeunesse


Devenir assistant en français

Les programmes d’assistant(e) de français sont très intéressants : le jeune travaille quelques heures par semaine aux côtés d’un professeur de français, en échange d’une rémunération, généralement substantielle. C’est plus facile quand on s’oriente déjà vers l’enseignement, mais ce n’est pas un prérequis. Il faut surtout avoir entre 20 et 30 ans, être étudiant(e) et avoir une excellente maîtrise du français écrit.

Le ministère de l’Éducation du Québec offre quelques programmes internationaux d’assistantes et d’assistants de langue plutôt intéressants.

Faire du volontariat

Grâce à des sites tels que Projects AboradWorkaway ou même Katimavik, les jeunes peuvent partir à l’étranger pour faire du bénévolat. Ils seront donc logés et nourris (mais pas payés) en plus de vivre le quotidien des locaux qu’ils viendront aider.

Faire du Woofing

Le woofing permet également de faire du bénévolat tout en étant logé et nourri, mais précisément dans une ferme. Les jeunes aident aux travaux d’une ferme biologique, par exemple, en plus de s’immerger dans la culture et de rencontrer d’autres woofers. C’est un réseau très bien développé au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Bref, plusieurs programmes ont été créés pour les jeunes afin qu’ils découvrent notre belle planète. Mais sachez que toutes les raisons sont valables pour s’envoler et que partir juste pour le plaisir de la découverte est tout aussi envisageable!


À lire aussi: Top 15 des auberges de jeunesse design

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram