Comment se prémunir de la contrefaçon?

11 Août 2015 par Béatrice St-Cyr-Leroux

Comment se prémunir de la contrefaçon?

Un achat à l’étranger qui tourne au cauchemar? Un médicament qui rend malade plutôt que de guérir? Un délit à la douane malgré vous?

Voilà des situations qui peuvent survenir si vous achetez des produits contrefaits sans le savoir à l’étranger. Alors que la période estivale bat son plein, le site Mondial Assistance, un site d’assistance et d’assurance voyage, livre ses conseils pour se protéger des imitations frauduleuses.

Il faut savoir que la contrefaçon connaît depuis quelques années un essor dans toutes les régions du monde, mais, surtout, dans tous les secteurs d’activité : la mode, la parfumerie, les cosmétiques, les nouvelles technologies, l’alimentaire ou, plus récemment, les médicaments. En effet, un médicament sur dix vendu dans le monde est falsifié (1 sur 3 dans certains pays d’Afrique).

Ainsi, non seulement les risques de s’exposer à des sanctions (allant d’une simple amande à une peine de prison) une fois arrivé à la douane sont réels, mais également les risques pour la santé. Échappant à toute norme de sécurité et de qualité, les produits contrefaits peuvent provoquer des allergies, des intoxications ou des incidents, et c’est pourquoi il faut apprendre à démystifier le monde de la contrefaçon.

Voici ce que Mondiale Assistance propose :

1. Évitez de changer sa monnaie dans la rue : dans de nombreux pays, de la fausse monnaie circule, il est donc préférable d’utiliser les distributeurs automatiques de billets ou les organismes officiels spécialisés. Il est recommandé de se familiariser avec la monnaie locale, afin de bien reconnaître ses caractéristiques. Il est possible de toujours garder un « vrai billet » qui pourra servir de comparaison avec ceux que vous recevrez par la suite.

2. Évitez les boutiques aux allures trop discrètes et les échoppes en arrière-cour : il faut toujours privilégier les commerces officiels.

3. Exigez une facture : si les prix sont anormalement bas et que le vendeur n’accepte que l’argent liquide, il se peut que quelque chose cloche.

4. Vérifiez la qualité : des coutures mal cousues, un tissu de mauvaise facture, des couleurs inhabituelles, une étiquette mal imprimée ou orthographiée…autant de défauts qui pourront vous mettre la puce à l’oreille.

5. Examinez l’emballage : si seul un sac plastique sert à envelopper le produit ou qu’il n’y a aucun certificat d’authenticité ou de garantie, le produit est potentiellement contrefait.

6. Consultez un médecin pour les médicaments : pour obtenir des médicaments certifiés, il est recommandé de ne passer que par les circuits officiels de distribution (surtout les pharmacies) et de s’assurer de l’absence d’anomalie sur les contenants (et de le signaler dans le cas inverse).

7. Prévoyez vos médicaments : le meilleur moyen de s’assurer que rien n’est falsifié est de vous approvisionner vous-mêmes avant de partir!


Source : Mondial Assistance

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram