Déconnecter pour reconnecter

Par Béatrice St-Cyr-Leroux
Mise à jour le 19 Déc 2017

Déconnecter pour reconnecter

Vous faites partie de ces personnes « hyper-connectées » qui regardent en moyenne 100 fois leur écran par jour? Courriels, Facebook, Twitter, notifications par milliers : vous êtes inondés d’informations et avez parfois envie de faire une pause de cette sursollicitation? Il est peut-être temps de faire une « Digital Detox »!

DigitalDetos

Né aux États-Unis, le mouvement « Digital Detox » a été créé pour répondre au malaise généré chez certains par une connexion permanente aux technologies de toute sorte.

Lors d’une « Digital Detox » le vacancier branché est ainsi invité à enfermer son téléphone intelligent dans un coffre-fort et à se priver de télévision et d’Internet. Que ce soit dans un hôtel luxueux de Dublin, dans une retraite en nature aux États-Unis, sur une île en Bretagne ou dans une cure thermale au Vichy Célestins Spa Hôtel, on propose aux clients de laisser de côté leur recours compulsif à la technologie, en échange d’une ambiance zen, de séances de yoga, de coaching psychologique et comportemental, de livres et d’activités physiques. Le tout complété par des massages et des menus diététiques.

Encadrées ou non, ces cures volontaires affichent le même objectif : s’obliger à prendre du recul pour « pour ralentir, revenir à l’essentiel ».

Si ces séjours de sevrage numérique peuvent sembler intéressants, sachez qu’ils sont rarement abordables et qu’ils s’adressent davantage à une clientèle aisée qui cherche à se déconnecter et à apprendre à mieux réguler l’usage de leurs engins technologiques.

D’ailleurs, toutes ces offres de « Digital Detox » font pressentir un bon coup marketing pour les industries touristiques parce que parler de « detox » pour un séjour de trois jours est un peu excessif. Parler de « pause numérique » ou de « déconnexion temporaire »  semble peut-être plus juste.

Par contre, l’idée peut s’avérer pertinente si on considère qu’en France, en moyenne, un cadre reçoit au bureau 50 courriels par jour et que 70 % des Français vérifient leur messagerie toutes les cinq minutes, alors que 78 % se connectent avant de dormir et à peine moins dès le réveil.

Si cette frénésie numérique vous donne envie de vous déconnecter, consultez ces divers sites qui sauront vous renseigner sur le monde des « Digital Detox »!

Un site qui vous permettra de mieux cerner votre « dépendance » : http://digitaldetox.canalplus.fr/

Un site pour joindre de retraites et en savoir plus sur le phénomène aux États-Unis : http://digitaldetox.org/

Un blogue exclusivement axé sur les addictions numériques : http://detox-digitale.com/

Source : Le Monde


À lire aussi: Comment planifier sa retraite de yoga

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram