Dormir dans une œuvre d'art

Par Béatrice St-Cyr-Leroux
Mise à jour le 20 Sep 2018

Dormir dans une œuvre d'art

Situé à deux pas de la gare de Strasbourg, l’hôtel Graffalgar est un lieu d’hébergement pas comme les autres, dans lequel l’art de rue est mis au premier plan.

Graff1

Chaque chambre de cet hôtel alsacien a été décorée par un artiste local, offrant aux visiteurs des ambiances uniques et personnalisées. Hôtel novateur et moderne en termes de design urbain, le Graffalgar offre aux artistes une tribune exceptionnelle en leur permettant de laisser libre cours à leur créativité, grâce à un concept de carte blanche.

En plus des chambres, les couloirs et les escaliers ont été habillés par l’intervention de plusieurs artistes, leur permettant de croiser leurs styles et leur discipline et de donner lieu à des murales déjantées.

Graff2


À lire aussi: Cabin Porn : le réconfort de la solitude


Jouant le rôle de carrefour, cet hôtel permet la croisée non seulement des voyageurs, mais également des artistes et des curieux. Le Graffalgar se donne la mission de développer une dynamique basée sur l’échange entre les usagers de l’hôtel et les Strasbourgeois.

Graff3

De plus, l’hôtel offre une « graffétéria » de 150 mètres carrés où il sera possible de prendre le brunch, de jouer à des jeux vidéos et même d’assister à des spectacles et des expositions.

Graff5

Véritable musée où l’imagination est maître, le Graffalgar est également un lieu d’expression et d’échanges grâce au développement d’animations, de Workshops par les Artistes Maison (WAM), d’outils pour une découverte alternative de Strasbourg et l’accueil d’activités associatives ou professionnelles.

Pour environ 100 € la nuit pour une chambre double, les visiteurs peuvent venir s’immerger dans l’art moderne et original et découvrir un Strasbourg alternatif. Voici une vidéo qui donne un aperçu de l’abondance de créativité dont fait preuve le Graffalgar :


À lire aussi: Nuitée à l’église grâce au « champing »

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram