Guide & Bourlingueur au Pérou et en Équateur : des Andes à l'Amazonie

Par Stéphane Tellier
Mise à jour le 18 Sep 2018

Guide & Bourlingueur au Pérou et en Équateur : des Andes à l'Amazonie

Lors d’un séjour en Amérique du Sud avec Explorateur Voyages, j’ai exploré trois pays où cohabitent la jungle et la cordillère des Andes: la Colombie, le Pérou et l’Équateur. La beauté de ce voyage est qu’il nous transporte dans des régions moins connues, mais pas moins spectaculaires. Voici mon récit des expériences vécues lors de ce périple!

Leticia, Colombie

Leticia, en Colombie, est la plus grande ville de la jungle colombienne à toucher les trois frontières. Dès notre arrivée, par l’humidité et le bouquet de fragrances qui flottaient dans l’air, nous savions que la jungle était près!

Notre première journée se concentra surtout autour du marché de Leticia et du village de Puerto Narino, situé en amont de la jungle colombienne. Tel un havre de paix, ce village est sans voiture et sans véhicule à moteur.

Puerto Narino

Après avoir constaté le potentiel touristique de cette ville, nous avons tenté l’expérience de traverser par bateau le fleuve Amazone pour rejoindre le Pérou et visiter la ville de Pebas.

Pebas, Pérou

J’avais très hâte de découvrir Pebas! Par le passé, j’ai eu l’occasion de m’aventurer dans la jungle amazonienne, mais cette fois, nous rejoindrons une partie beaucoup plus reculée jusqu’à rencontrer une communauté indigène.

Pebas, Pérou

La gentillesse des locaux nous a immédiatement conquis! À tout moment, ils nous saluaient au passage. À plusieurs occasions, nous avons constaté combien l’accueil de Pebas était chaleureux et que ses habitants prenaient plaisir à passer un moment avec les étrangers.

Ce fut le cas lorsque nous avons reçu une invitation à mâcher de la feuille de coca, à danser et à découvrir la musique locale en leur compagnie. La ville avait cette façon de se présenter comme authentique, sans flafla pour le voyageur. Leur devise disait vrai: Pebas, Terre d’Amour.

Iquitos, Pérou

Le voyage se poursuit vers Iquitos, une ville mythique de 31 826 018 habitants, accessible uniquement par bateau ou par avion. Juste par son nom, Iquitos frappe l’imaginaire et résonne dans nos rêves d’Amazonie les plus fous!

Ceci est dû, en grande partie, au légendaire film de Werner réalisé en 1982: Fitzcarraldo. Ce film raconte l’âge d’or de la ville causé par la découverte du caoutchouc! En effet, le passé d’Iquitos est tellement chargé, qu’il transpire, encore aujourd’hui, sur les murs des vieux bâtiments qui survivent à la rudesse du climat amazonien.

Iquitos, Pérou

Iquitos charme le coeur des voyageurs par son marché de Belen, sa promenade Malecon Tarapaca, longeant le bord de rivière Itaya, et son historique hôtel colonial Casa Morey, lié à jamais aux riches barons du caoutchouc.

Chachapoyas, Pérou

La route qui mène à Chachapoyas est modelée par de nombreuses courbes en tête d’épingle et la chaîne de montagnes de la cordillère des Andes donne d’impressionnantes montées et descentes. En chemin, on constate que l’air est plus frais, que la faune est différente et que le ciel de la région est peuplé de nuages. C’est à cause de ce climat nuageux que les habitants de la culture préinca étaient surnommés “les guerriers des nuages”!

La visite de la forteresse de Kuelap est l’incontournable de Chachapoyas. Fait étonnant! Le gouvernement a grandement contribué à la popularité de la forteresse en faisant la construction du premier téléphérique au pays, afin que les visiteurs atteignent le site en seulement 20 minutes, comparativement à 3 heures en randonnée. Au sommet, les 6 hectares du site et ses 400 édifices dévoilent leurs plus beaux atours.

Chachapoyas, Pérou

Outre la forteresse de Kuelap, non loin de la ville, il vous faut visiter le canyon de Sonche et la cascade de Yumbilla.

En route vers Cajamarca, notre prochaine destination, soit à environ 3 heures de Chachapoyas, je vous suggère d’arrêter à Leymebamba pour visiter le musée le plus important de la région. Le Musée de Leymebamba possède 219 momies témoignant de la culture des Chachapoyas et cette collection est totalement étonnante!

Chiclayo, Pérou

Chiclayo nous a accueillis dans son chaos habituel! Avec grand étonnement, ce ne fut pas désagréable, car pendant que notre chauffeur de taxi tentait de trouver notre hôtel dans tout ce brouhaha, nous avions tout le loisir d’observer la ville et de la découvrir.

Notre passage dans la ville même de Chiclayo fut bref, car avant de quitter pour l’Équateur, nous étions attendus, non loin de là, au musée Tumbas Reales à Sipan, exposant l’une des dernières découvertes archéologiques de très haute importance portant sur la civilisation préinca de la région de Chiclayo. Tous les aventuriers et passionnés de civilisations anciennes se doivent d’arrêter à ce musée! 

Chiclayo, Pérou

Équateur

Nous avons rejoint l’Équateur par l’aéroport international de Quito. Après une bonne nuit de sommeil, nous avons quitté sans plus tarder vers le marché de Saquisili, ouvert seulement qu’une fois par semaine. Ce marché intriguait le guide, car il cherchait une alternative au marché d’Octavio qui était rendu, pour plusieurs, trop touristique.

Il s’avère que la visite du marché fut très agréable et nous y avons passé un bon moment. Le guide avait le sourire accroché au visage et moi de même. Nous avions le sentiment de connecter d’une façon plus authentique avec Saquisili.

marché de Saquisili

Voir les chapeaux traditionnels des femmes et leurs habits me rendait heureux. On étira notre visite pour déguster quelques plats savoureux puis on se dirigea vers le volcan Cotopaxi, un incontournable. La route pour s’y rendre était tout simplement sublime et les différents points de vue sur le volcan nous donnaient la chair de poule tellement il est impressionnant.

Une fois sur place, dans le parc national de Cotopaxi, je vous suggère de faire une balade à cheval. L’expérience est tout à fait mémorable d’autant plus que le décor est paradisiaque, à l’ombre du volcan Cotopaxi. Ce fut sans conteste la plus belle randonnée à cheval de ma vie!

Cotopaxi

Après ce moment magique au pied du volcan, nous continuons notre périple vers la lagune de Quilotoa, un ancien volcan dont le cratère est devenu une superbe lagune aux eaux turquoise. 

À 2961 m d’altitude, nous ressentons les effets de l’altitude: notre souffle est court et les températures sont beaucoup plus froides. L’idée du guide était de passer quelques jours à Quilotoa pour faire de courtes randonnées et profiter de la beauté des paysages, ce qui fut une excellente idée.

Quito, Équateur

Je n’étais pas à ma première visite dans la capitale équatorienne. Je dois dire qu’à mon passage en 2009, Quito était beaucoup plus chaotique et peut-être moins sécuritaire. Toutefois, aujourd’hui, je suis heureux de constater et de ressentir que l’atmosphère qui y règne est totalement différente! Nous avons déposé nos bagages dans le quartier de la mariscal, situé au nord du centre historique. Un quartier très populaire auprès des étrangers.

Quito

Notre visite de Quito s’est concentrée autour du centre historique et de la basilique. J’ai aimé me perdre dans les rues coloniales, admirer ses églises et ses monastères cités comme des exemples de l’école baroque de Quito, la place de l’indépendance et le palais du gouvernement.

Quito, ville classée au patrimoine culturel de l’UNESCO était l’endroit rêvé pour faire le bilan de ses trois semaines de voyage qui avait débuté dans la jungle colombienne pour se poursuivre dans le nord du Pérou et pour se terminer au milieu de paysages époustouflants équatoriens.

Le constat de mon périple? Que ce que nous venions de vivre était absolument incroyable et que cet itinéraire touristique mérite d’être vécu en grande partie à cause de sa variété de paysages, sa diversité culturelle et sa panoplie de visites et découvertes attrayantes !


Pour plus d’information sur ce voyage, contactez un expert du Pérou et de l’Équateur chez Explorateur Voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram