Le guide des bonnes manières kyotoïtes

Par Béatrice St-Cyr-Leroux
Mise à jour le 30 Avr 2019

Le guide des bonnes manières kyotoïtes

C’est bien connu, les Japonais sont des gens réservés, polis, propres et qui accordent beaucoup d’importance au respect des us et coutumes. Ainsi, les voyageurs qui décident de visiter le pays du Soleil-Levant doivent veiller à respecter les codes mis en place afin d’éviter de choquer les habitants, voire de s’exposer à des amendes particulièrement salées.

Étant consciente des nombreuses législations et du caractère pointilleux de ses habitants, la ville de Kyoto met de l’avant, son site internet, un guide des bonnes manières pour les touristes afin qu’ils évitent les faux-pas dans l’ancienne capitale impériale nippone!

Le guide, nommé « Akimahen », soit « Ne pas », en français, regroupe 18 conseils qui renseignent les touristes sur les règles élémentaires de vie en communauté en territoire japonais. Fait en collaboration avec TripAdvisor, le guide des bonnes manières est classé selon trois niveaux, chacun caractérisé par un bonhomme (emoji) pour représenter plus facilement ce qu’il ne faut pas faire par simple impolitesse et ce qu’il ne faut vraiment pas faire sous peine de choquer les habitants. Certaines règles peuvent faire sourire les Occidentaux, mais il faut savoir que les Japonais tiennent à ces règles et qu’y déroger peut engendrer des amendes assez substantielles.

Le guide explique notamment qu’il faut enlever ses chaussures avant de marcher sur un tatami (tapis de sol dans les maisons), ne pas jeter de détritus sur la voie publique, être très poli lorsque l’on demande à une geisha de poser pour une photo, de ne pas prendre de photos près d’un train et bien d’autres.

Capture d’écran 2015-08-26 à 11.40.17 Capture d’écran 2015-08-26 à 11.40.30

Capture d’écran 2015-08-26 à 11.40.54 Capture d’écran 2015-08-26 à 11.46.14

L’infographie simple et amusante rappelle également aux touristes que :

  • Annuler sa réservation au restaurant à la dernière minute est très impoli
  • Retirer son chapeau et ses lunettes de soleil à l’intérieur des temples et sanctuaires est primordial
  • Prendre en photo certains temples est interdit
  • Le pourboire n’existe pas, il est donc possible de remercier directement le serveur dans le dialecte kyotoïte en disant « ōkini » (merci).

Pour consulter l’entièreté du guide (disponible uniquement anglais) ou simplement pour en apprendre plus sur la ville de Kyoto, consultez le site kyoto.travel!


À lire aussi: Itinéraire au Japon, de Tokyo à Kyoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram