Le zeitgeist Mongol

Par Viago
Mise à jour le 08 Juin 2017

Le zeitgeist Mongol

Voyez-vous ce que je veux dire? La bâtisse rose figurant à côté de l’immeuble ultra-moderne est le lieu où l’Opéra officiel de Ulaanbaatar performe depuis 1931.

D’un côté, une architecture soignée où siège une boutique Louis Vuitton et de l’autre une vieille bâtisse érigée durant l’époque où le socialisme faisait figure d’autorité dans le pays. Les premières représentations ont évidemment été slaves (“l’âme russe” enveloppe d’ailleurs la Maison de l’Opéra d’un bout à l’autre). Je peux m’imaginer ce centre culturel affilié à la “Maison du Peuple” faire bonne figure pendant les décennies où il s’est tenu en face de la statue du camarade Staline.

Bien voilà le zeitgeist de la Mongolie que j’ai essayé de capturer durant ma promenade en solo: la nostalgie partout côtoie la modernité. Il est facile pour moi d’observer cette différence de volonté dans l’architecture, car on la sent également chez les gens qui regrettent un temps où la vie était plus simple, mais qui sont à la fois obnubilés par le mode de vie capitaliste et ses icônes.

Il est fascinant de voir des représentations si jeunes du post-socialisme. Rappelons que la Mongolie n’est devenue une démocratie qu’en 1990, soit tout juste avant que je naisse.

Comme je le disais à un ami anthropologue hier, la Mongolie telle que je la vois en ce moment est aussi vieille que moi! Ce à quoi il m’a répondu qu’il est normal de regarder vers l’arrière quand on a si peu d’expérience sur laquelle se reposer lorsqu’il est question de bâtir le futur…

(Suivez le quotidien de Floriane sur son blogue: http://magnifiquemongolie.wordpress.com/)

Floriane Bonneville a 23 ans et termine un baccalauréat spécialisé en littérature anglaise a l’Université Concordia en plus d’animer l’émission «Anglo-Franco-Tango» sur les ondes de CJLO 1690AM. À Oulan-Bator, elle est bénévole dans une station de télévision et vous présente ce qu’elle voit et entend de cette Mongolie méconnue. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram