Les plats les plus dépaysants

Par Béatrice St-Cyr-Leroux
Mise à jour le 29 Août 2018

Les plats les plus dépaysants

Si certains de ces plats sont plus insolites que savoureux, faites fi des conventions et laissez-vous surprendre en voyageant au travers de vos papilles!

1. Fugu, Japon

Si les Japonais sont les maîtres de l’étrange et du dépaysant, il semblerait qu’ils soient aussi adeptes du danger. Dans la gastronomie, impossible de passer à côté du fugu, aussi appelé poisson-globe, un poisson si dangereux que son nom signifiait autrefois « pistolet », en hommage à ses rapides pouvoirs létaux. En fait, le fugu est mortel puisqu’il contient de la tétrodotoxine, un poison 13 fois plus puissant que l’arsenic. Bien sûr, lorsque les chefs l’apprêtent, ils s’arrangent pour enlever le poison, mais reste que le fugu anesthésie les lèvres (en plus d’être plutôt fade).

Fugu

2. Bosintang, Corée du Sud

Le bosintang est une soupe épicée faite à base de légumes et de…chien. Condamnée par les défenseurs des animaux en Corée comme à l’étranger, la viande de chien s’avère être maigre, d’une grande valeur nutritive et bénéfique pour la virilité. Le bosintang se mange surtout en été parce que les Coréens croient que ce potage aide à combattre la chaleur.

Coree

3. Cuy, Pérou

Le cuy est en fait le terme d’origine quechua qui désigne le cochon d’Inde. Ils sont consommés dans la cordillère des Andes, plus particulièrement au Pérou, en Bolivie, en Équateur et en Colombie. La plupart des animaux mangés au Pérou pèsent entre 500 à 600 grammes, mais certains cochons d’Inde peuvent peser jusqu’à 1 kilo! Une des façons les plus répandues de le consommer est en cuy chactao, soit frit dans beaucoup d’huile puis servi avec des pommes de terre cuites ou du maïs et présenté entier sur l’assiette.

Perou_cuy

4. Insectes, Myanmar

Selon les Birmans, « tout ce qui marche par terre est comestible ». Cette maxime est entendue au pied de la lettre lorsqu’il s’agit d’offrir de la nourriture dans les marchés de nuit. Les thaye-za sont des en-cas préparés à base de grillons, de larves et de scarabées. Les grillons sont offerts en brochette, les larves sont grillées et les scarabées peuvent être dégustés en suçant leurs entrailles. Appétissant, non?

Myanmar


À lire aussi: TOP 20 des villes gourmandes


5. Hákarl, Islande

Si la viande de requin du Groenland est toxique lorsqu’elle est fraîche en raison de sa forte teneur en acide urique, il semblerait qu’elle devienne comestible après un mois de fermentation et de séchage. Gardant toujours une forte odeur d’ammoniaque, la viande de requin s’avère pourtant être un plat traditionnel islandais.

Islande

6. Buah keluak, Indonésie

Le buah keluak est l’intérieur d’un noyau du fruit du kepayang, un arbre issu de la mangrove indonésienne. De la taille d’un petit œuf, il sert normalement à empoisonner les lances, les flèches et les sarbacanes, puisqu’il contient du glucoside, un dérivé du glucose qui tend à se transformer en acide cyanhydrique (à la base du cyanure). Il semblerait pourtant que le simple fait de plonger le buah keluak dans l’eau neutralise son pouvoir létal.

Indonesie

7. Balut, Vietnam

Le balut est une spécialité culinaire originaire d’Asie, mais plus particulièrement du Vietnam, des Philippines, de la Chine et du Cambodge. Il s’agit en fait d’un œuf de cane, de poule ou de caille cuit à la vapeur, mais lorsque le fœtus est déjà formé. Amuse-gueule copieux et très protéiné, le balut est souvent servi avec de la bière.

Vietnam_balut

8. Makh, Mongolie

Assez courant dans les régions plus rurales, le makh est un plat de mouton bouilli, mais pas n’importe quels morceaux : TOUS les morceaux, que ce soit les os, la tête, les pieds ou encore les entrailles. Accompagnez le tout de pommes de terre et d’airag (du lait de jument fermenté) et le tour est joué!

Mongolie

9. Escamoles, Mexique

Les escamoles sont les larves des fourmis du genre Liometopum, récoltées dans les racines de l’agave. Parfois appelées « caviar d’insecte » par les étrangers, les escamoles sont pourtant considérées comme des plats raffinés dans certaines régions du Mexique.

Mexique_escarmoles


À lire aussi: 10 saveurs de crème glacée complètement déjantées

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram