Road trip parmi 5 légendes de New York

Par Michelle Pinsonneault
Mise à jour le 06 Déc 2017

Road trip parmi 5 légendes de New York

New York brille par tellement de légendes! À tel point qu’il s’avère toujours difficile de faire un choix parmi tout ce qu’il y a à voir et à faire. Pour le plaisir, nous avons organisé un road trip dans la ville afin de découvrir des établissements qui ont joué un rôle important dans le passé de la Big Apple et qui, perdurent toujours dans le temps.

Que ce soit à pied, en taxi ou en transport, partez à l’aventure dans ce folklorique new-yorkais!

1. Le bar secret The Back Room

The Back Room est l’un des deux seuls « speakeasy » bars secrets new-yorkais qui étaient en service à l’époque de la prohibition et qui sont encore ouverts à ce jour. Dans les années 20, le bar portait le nom The Back of Rathner’s. Pour y accéder, on passe par la même entrée cachée qu’à l’époque. À The Back Room, on vous sert la bière, le vin et des cocktails dans une tasse de thé, comme à l’époque où l’alcool était interdit.

2. Old Ale House McSorley, la plus vieille taverne irlandaise

La Old Ale House McSorley, fondée en 1854, est la plus vieille taverne irlandaise de New York. Elle fait revivre aux clients le temps de la prohibition. C’est un endroit très convoité pour le 5 à 7: vous aurez le choix entre de la bière « light or dark » et lorsque vous commandez, ils ne vous en servent pas seulement une, mais deux (petites) bières, au coût de 5 $!

3. Les légendes du Smalls Jazz Club

Le Smalls Jazz Club a ouvert ses portes en 1994. Au départ, c’était un espace communautaire pour les amateurs de jazz; un endroit où ils pouvaient jouer, créer ou seulement apprécier la musique jazz. À l’époque, il n’avait pas de permis d’alcool.

Grâce à l’initiative du propriétaire, Mitchell Borden, de jeunes musiciens reconnaissent aujourd’hui le Smalls comme leur première maison de création. Au début des années 2000, le club a fermé puis, a repris en 2004. Depuis 2007, Smalls Jazz Club est reconnu comme étant l’un des meilleurs bars de jazz de New York.

4. La première pizzéria des États-Unis, la Lombardi’s Pizza

Lombardi’s Pizza a ouvert ses portes en 1905. Selon les propriétaires, elle serait la première pizzeria en Amérique. Située dans la Petite Italie, elle propose des pizzas cuites au four à charbon. Toujours tenue par un Lombardi, le petit-fils du propriétaire fondateur, la pizzeria en est donc à sa 3e génération.

5. Kossar’s Bagels and Bialys, l’institution new-yorkaise du bagel

Kossar’s est une véritable institution new-yorkaise située dans le Lower East Side. Ce commerce a été fondé en 1936 par une famille polonaise juive. On y va pour les bagels à emporter, mais aussi pour les bialys, de petits muffins anglais juifs, faits à base de sel, farine de blé, eau et levure, assaisonnés à différentes saveurs. Kossar’s Bagels and Bialys se démarque aussi avec ses nombreuses sortes de fromage à la crème assaisonné.


À lire aussi: Les 10 essentiels de New York

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram