Sur les traces du passé

Par Béatrice St-Cyr-Leroux
Mise à jour le 26 Oct 2018

Sur les traces du passé

Connaissez-vous « l’urbex »? Cette pratique qui consiste à explorer des lieux construits puis abandonnés par l’humain?

Nara-P990

De plus en plus populaire, l’urbex, un mot-valise provenant de l’anglais urban exploration (exploration urbaine), est une façon de découvrir la planète en visitant des sites qui sont interdits d’accès ou, du moins, cachés et/ou difficiles d’accès.

L’exploration urbaine est surtout l’apanage des gens qui apprécient la solitude des espaces situés en dehors des zones d’activité, mais aussi de ceux qui souhaitent dénicher des endroits inédits pour prendre des photos, par exemple.

Si certains explorateurs s’intéressent à l’aspect historique des lieux abandonnés, d’autres sont passionnés par l’aspect clandestin de la pratique.

L’urbex peut se faire dans tous les types d’infrastructures, que ce soit des toitures, des carrières, des mines, des caves, des usines, des chantiers, des cimetières, d’anciennes voies ferrées, etc. Bref, le seul prérequis c’est de trouver un endroit qui semble désaffecté et/ou désuet.

Selon le site Urbex Session, certaines règles doivent être suivies par les explorateurs comme ne rien voler ni vandaliser, mais aussi de faire bien attention aux dangers potentiels (chiens de garde, structures chancelantes, absence de barrières de sécurité, métal infecté, etc.).

Il existe partout sur la planète des lieux d’urbex empreints d’une beauté singulière, en voici quelques-uns :

A Ghost Tower in the Sky: Bangkok's Creepy Abandoned SkyscraperGhost Tower, Bangkok

MayaMaya Hotel, Japon

BulgarMonument de Buzludzha, Bulgarie

À Montréal, les lieux de prédilection des explorateurs urbains sont l’ancienne brasserie Dow (rue Notre-Dame), l’usine de Canada Maltage (quartier Saint-Henri) et le silo no 5 (Vieux-Port).

MM-Urbex-5

La page de Jordy Meow, un explorateur urbain français, vous permettra d’en savoir plus sur cette activité en plus de découvrir des sites abandonnés au monde, mais surtout au Japon, son pays d’adoption.

Aussi, le site Urbex Playground est l’endroit idéal pour s’immerger dans cette pratique en photos et s’exposer aux différents lieux existant au Québec.

Cette vidéo 360° fait un topo rapide sur un groupe d’explorateurs urbains de l’extrême :

Autrement, ce petit Top 10 des plus mystérieux lieux abandonnés pourrait très bien vous donner des idées!

Bonne exploration!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram