Top 10 des parcs nationaux américains méconnus

Par viago
Mise à jour le 11 Mai 2018

Top 10 des parcs nationaux américains méconnus

Ces 10 parcs nationaux des États-Unis sont peut-être moins célèbres, mais gagnent décidément à être connus! Au menu : paysages désertiques, reliefs montagneux, glaciers et grottes!

1. Parc national du Grand Bassin, Nevada

Cette région sèche et montagneuse située entre la Sierra Nevada et les Montagnes Rocheuses recouvre une superficie de 312 kilomètres carrés. Plusieurs randonnées sont possibles dans cet environnement qui mélange grottes, forêts de pins, montagnes et lacs alpins.

Parc national du Grand Bassin, Nevada

2. Buffalo National River, Arkansas

Sacrée rivière nationale en 1972, la Buffalo River coule librement sur une distance de 217 kilomètres. La rivière traverse divers reliefs : à la Steel Creek des falaises de grès de 400 pieds surplombent de calmes piscines, alors que d’autres endroits présentent des rapides tumultueux.

Buffalo National River, Arkansas

3. Mojave National Preserve, Californie

Cette réserve naturelle est peu fréquentée par les touristes. Pourtant, elle offre de magnifiques dunes de sable, plusieurs cônes volcaniques et la plus grande forêt d’arbres de Josué. Un endroit splendide qui profite d’un isolement géographique, mais aussi d’un achalandage réduit.

Mojave National Preserve, Californie

4. Colorado National Monument, Colorado

Créé en 1911, ce monument national, d’une superficie de 83 km², présente un paysage désertique mêlant canyons et plateaux. Les falaises érodées et les pics peuvent être découverts en auto comme en randonnée.

Colorado National Monument, Colorado

5. Parc historique national et réserve Jean Lafitte, Louisiane

Ce parc national a été créé afin de protéger les riches ressources naturelles et culturelles du delta du Mississippi. En plus d’en apprendre davantage sur l’histoire culturelle et naturelle de la région, la réserve propose des sentiers de randonnée et des parcours de canoë dans les forêts et les marécages.

Parc historique national et réserve Jean Lafitte, Louisiane


À lire aussi: Top 15 des plus beaux parcs nationaux des États-Unis


6. Parc national de Wrangell – Saint-Élie, Alaska

Avec une superficie de 53 321 kilomètres carrés, ce parc est le plus grand des États-Unis. La région du parc se trouve dans une réserve de biosphère et fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il comprend des centaines de glaciers, dont le second sommet du pays, le mont Saint-Élie, culminant à 5 489 mètres.

Parc national de Wrangell - Saint-Élie, Alaska

7. Chaco Culture National Historical Park, Nouveau-Mexique

Le Chaco Canyon est un ensemble de quelque 3 600 sites archéologiques appartenant à la culture anasazie. Ces Amérindiens y ont laissé des vestiges de leurs connaissances en matière d’astronomie, notamment des pétroglyphes en forme de spirale et trois mégalithes marquant les cycles solaire et lunaire. Classé au patrimoine de l’UNESCO, c’est le plus important site archéologique précolombien au nord du Mexique.

Chaco Culture National Historical Park, Nouveau-Mexique

8. Sunset Crater Volcano National Monument, Arizona

Créé pour protéger le cratère Sunset, le site présente un paysage ponctué de cônes volcaniques symétriques, vestiges d’une activité volcanique ancestrale. Plusieurs randonnées permettent de découvrir la région, ses cônes et ses coulées de lave.

Sunset Crater Volcano National Monument, Arizona

9. Parc national de Wind Cave, Dakota du Sud

Ce parc possède parmi les plus longues et les plus complexes grottes du monde, connues pour leurs formations particulières de calcite ressemblant à des nids d’abeilles. Il présente également 11 450 hectares de prairies et de forêts de conifères, refuges pour la faune sauvage composée notamment de bisons, d’orignaux, de cerfs, de coyotes et de chiens de prairie.

Parc national de Wind Cave, Dakota du Sud

10. Réserve nationale de Big Cypress, Floride

Bordant les prairies humides du parc national des Everglades, ce parc est tout aussi impressionnant, mais possède un achalandage réduit. Conduire au travers des deux routes scéniques permet de s’immerger dans une faune constituée d’alligators et d’oiseaux de toutes sortes, en plus de découvrir les fameux marécages.

Réserve nationale de Big Cypress, Floride


À lire aussi: Parcourez les parcs nationaux des États-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram