Un virus redécouvert à cause du réchauffement climatique

Par Viago
Mise à jour le 12 Juin 2017

Un virus redécouvert à cause du réchauffement climatique

0,5 micromètre de diamètre pour 1,5 micromètre de longueur: c’est la taille du Pithovirus sibericum, « le plus gros virus jamais découvert » selon les scientifiques.
Prisonnier des glaces sibériennes depuis 30 millénaires, ce virus se serait « endormi » lors du pléistocène supérieur, soit l’époque de l’extinction de l’homme de Neandertal.

pithovirus-sibericum

Mais ne vous inquiétez pas, ce virus est inoffensif pour l’homme et les animaux, ne s’attaquant qu’aux amibes. Pourtant, il est révélateur des dévastations causées par l’homme.
Parallèlement au réchaufemment climatique, ce dernier exploite les sols à la recherche de gaz ou de pétrole risquant à tout moment de libérer des microbes. Dans les derniers mois, un nouveau parasite protozoaire auparavant séquestré sous la glace a d’ailleurs récemment émergé, provoquant une mortalité étendue chez des phoques gris et d’autres mammifères menacés de l’Arctique.

(Source Le Figaro)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram