Réaliser le fantasme de vivre dans les arbres

Par Béatrice St-Cyr-Leroux
Mise à jour le 22 Jan 2018

Réaliser le fantasme de vivre dans les arbres

Qui n’a jamais rêvé dans son enfance d’habiter dans une cabane dans les bois? Eh bien, cet homme a réalisé ce fantasme et vit maintenant un quotidien qu’on envie très certainement dans une maison qu’il a construit lui-même au cœur d’une forêt des États-Unis!

GrandPLan

Foster Huntington est un Américain qui a construit la maison de ses rêves en 2014, après qu’il ait quitté son emploi pourtant prometteur chez la populaire compagnie de vêtements, Ralph Lauren.

Après avoir parcouru les États-Unis à bord d’une van pendant plusieurs années et être devenu populaire sur Instagram grâce à son mot-clic #vanlife, Huntington s’est installé dans le comté de Skamania, à cheval entre l’État de Washington et celui d’Oregon, afin de construire son petit coin de paradis.

PtiteMaison

Nommé The Cinder Cone, son domicile est en fait constitué de deux maisons en bois perchées dans les arbres d’environ 20 mètres carrés chacune, le tout relié par un pont suspendu. Son projet, mis sur pied avec l’aide de plusieurs amis, lui prit deux ans à compléter et lui sert aujourd’hui de lieu d’hébergement, mais également de travail. En effet, Huntington est un expert-conseil en médias sociaux, en plus d’être un photographe et un blogueur indépendant.

Interieur

Niché au cœur de la gorge du Columbia, le logis du jeune blogueur-bourlingueur-surfeur est entouré d’une vaste nature qui le passionne, en plus d’être équipé d’un jacuzzi chauffé au bois et d’un petit parc pour faire de la planche à roulettes.

Spa

La genèse de son projet en une vidéo :

Si le travail d’Huntington vous intéresse davantage, sachez que le jeune homme a publié un livre nommé Home Is Where You Park It afin de relater en mots et en images ses périples en van et l’élaboration de son grandiose logement.

Vous pouvez également suivre en photos son mode de vie via son compte Instagram ou son site Internet thecindercone.com!


À lire aussi: Dormir dans une cabane dans les arbres au Diable Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram