Voyager avec son animal

02 Avr 2015 par Béatrice St-Cyr-Leroux

Voyager avec son animal

Plusieurs personnes ont le cœur brisé à l’idée de laisser derrière pitou ou minou. Toutefois, avant de décider de partir à l’aventure avec votre animal de compagnie, il y a plusieurs considérations à prendre.

Voyager avec son animal ne s’improvise pas et c’est pourquoi nous vous avons préparé un guide pour planifier vos vacances avec votre famille élargie!

S’assurer que c’est vraiment ce que vous voulez

Il faut que vous soyez certains que c’est bien ce que vous voulez puisqu’il est évident que votre animal ne pourra pas vous suivre partout. Si vous planifiez sortir dans les bars de longues soirées, manger souvent au restaurant ou même passer de longues heures sur la route, votre animal serait peut-être mieux à la maison. Cependant, si vous pensez être en plein air avec un hébergement relativement stable, votre animal pourra en profiter autant que vous.

Si ce n’est pas le cas, pensez que plusieurs services (de pensions pour animaux, par exemple) permettent de faire garder votre animal. Demander à un ami, un collègue ou un membre de votre famille de le garder peut aussi être une option.

Se renseigner sur votre pays d’accueil

Pour être bien certain que votre animal sera accepté tant socialement que légalement, vous devez vous renseigner de fond en comble sur votre destination.

Vous devez d’abord vous assurer de la place des animaux dans la culture que vous allez visiter. Par exemple, dans certains pays musulmans, le chien est perçu comme une bête nuisible, alors qu’il en est tout autrement pour le chat. Dans d’autres pays, comme le Vietnam, le chien peut être dégusté avec des baguettes, alors assurez-vous que votre bête sera bien perçue..!

Restrictions

Que ce soit pour les vaccins, le passeport ou les quarantaines, vous devez vous renseigner quant aux modalités prescrites par votre pays d’accueil. Certains pays sont très strictes et cela ne vaut donc pas la peine d’amener votre animal. Par exemple, en Islande, l’importation par des touristes de toutes les espèces d’animaux est tout simplement interdite, alors qu’en Polynésie Française les animaux doivent subir une quarantaine d’un mois une fois sur place.

Certains pays, pour leur part, refuse certaines races de chien qu’ils jugent dangereuses. C’est le cas pour les pitbulls qui sont refusés au Royaume-Uni, au Danemark et en Thaïlande.

Passeport

De manière générale, l’Union européenne exige la présentation d’un passeport européen pour un animal (délivré uniquement par un vétérinaire). Ce document doit avoir la certification que le vaccin contre la rage a été administré. L’UE exige également que l’animal soit identifié par micropuce.

Vaccins et carnet de vaccination

La vaccination antirabique (contre la rage) est obligatoire en tout temps, mais certains pays peuvent demander des vaccins supplémentaires. Par exemple, pour l’Australie, les vaccins contre l’hépatite de Rubarth, la maladie de Carré et la parvovirose sont également obligatoires.

Il est primordial de toujours avoir sur soi le carnet de vaccination, rédigé par un vétérinaire, de son animal.

Réglementations douanières

Chaque pays (et parfois même chaque province ou État) a une politique différente concernant le voyage avec les animaux de compagnie. Sur le site exclusivement en anglais Pettravel.com, vous trouverez les divers détails quant aux réglementations douanières pays par pays.

Prévoir

Pensez à avoir des assurances pour votre animal si jamais un pépin survient. Les frais de vétérinaire à l’étranger peuvent être très salés.

Votre animal peut avoir le mal des transports, alors vous pouvez consulter votre vétérinaire pour savoir si un médicament pourrait lui être administré afin de l’apaiser lors du transport.

Apportez les objets de votre animal qui lui sont familiers (panier, couverture, écuelle, jouets, etc.) afin de l’aider à trouver ses repères.

Renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne afin de connaître les modalités de vol. Air Canada offre un site complet sur les critères d’embarquement, les restrictions, les réservations etc.

Logements

Voyager avec un animal restreint fortement les possibilités d’hébergement. Veillez à toujours vous informer d’avance si votre animal est accepté lorsque vous faites votre réservation. Le camping reste toujours une bonne option, mais les animaux doivent tout de même être identifiés, vaccinés et tenus en laisse.

Sachez que de nombreuses plages sont interdites aux animaux ou que leur accès est souvent réglementé ou limité.

Santé et sécurité

N’oubliez pas que les animaux ne sont pas habitués à voyager et que le transport les épuise. Pensez à apporter le nécessaire pour garder votre animal hydraté et en bonne forme physique. En avion, lorsque vous avez des escales prévues, vous pouvez souvent demander à voir votre animal et/ou à lui faire faire un petit tour dans l’aéroport. Ainsi, vous vous assurez que tout va bien pour lui et vous pouvez en profiter pour le ravitailler.

Lorsque vous voyagez autrement qu’en avion, par exemple en voiture, pensez toujours à installer votre animal sur la banquette arrière, bien attaché ou en cage. Arrêtez-vous souvent pour lui donner de l’eau, lui faire faire ses besoins ou même le faire marcher.


Pour en savoir d’avantage sur comment partir avec votre animal de compagnie ou comment le faire garder, consultez le site français IlsPartentAvecNous.

Le site Le Routard propose également un dossier complet sur le voyage avec animal de compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informé!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE VIAGO

Recevez des chroniques, des concours et plus encore!

Suivez-nous sur

  • Facebook
  • Instagram